Les Palestiniens de Zababdeh en France.

Un an après le voyage des collégiens du collège Sainte Anne en Terre Sainte, 22 jeunes palestiniens de Zababdeh, chrétiens et musulmans, ont passé la semaine du 13 au 19 avril en France. Ils étaient accompagnés de 5 adultes : Abouna Nidal, directeur de l’ensemble scolaire (école-collège-lycée) de Zababbeh et prêtre de la paroisse, Hanine, secrétaire de l’établissement, Nassim, le comptable, Suhail, professeur de religion et Arij, professeur d’Arabe. Les jeunes étaient accueillis dans les familles dont les enfants ont participé à l’échange l’an passé. Nos chers palestiniens sont partis de Zababdeh, et, après plusieurs changement de car, ont rejoint l’aéroport d’Aman en Jordanie (il leur est interdit de transiter par l’aéroport israélien de Tel-Aviv). Après l’avion, le train les a menés jusqu’à Rennes. Ils ont ensuite rejoint leurs familles d’accueil. Mardi a permis de découvrir la Trinité-Porhoët : le collège, l’église, le centre de secours et la mairie, où le groupe a été accueilli par Monsieur le Maire.

Tandis que le mercredi et le samedi étaient passé en famille, le jeudi les a menés vers Vannes : visite de la ville et la cathédrale, suivi d’un temps de shopping, avant d’embarquer pour un tour de golfe avec escale à l’Ile aux Moines. Le vendredi fut consacré à Ploërmel : visite des lycées La Touche et La Menais, et de l’église, suivie d’une promenade à cheval au pôle équestre du lycée La Touche (sans nul doute le temps fort de la journée !). Pour conclure cette belle semaine, l’église fut pleine à craquer pour la messe célébrée dimanche matin par Monseigneur Centène, une belle messe au cours de laquelle l’évangile fut proclamé en français puis en arabe. L’après-midi festif a permis tout à la fois de déjeuner de spécialité arabes et de chez nous, de danser palestinien et breton. Cette dernière journée bretonne illustre bien les liens tissés entre le collège Sainte Anne, La Trinité Porhoët et Zababdeh : de profonds liens d’amitiés, débutés il y a un an et poursuivis pendant la semaine en France, notamment au sein des familles avec une découverte mutuelles des cultures. Inutile de préciser que les au revoir furent difficiles… Lundi matin, le groupe a quitté la Bretagne en direction de Paris, pour trois jours de découverte de la capitale avant le retour en Palestine via Aman, jeudi 23 avril.

Partagez cet article dans vos réseaux :
Share
Partagez cet article dans vos réseaux :
Share